Les schémas numériques – introduction

Les schémas numériques sont semblables aux séries dans les grilles. Vous serez amenés à compléter un schéma qui contient des nombres. Différentes combinaisons sont possibles : soustractions, additions, multiplication… de manière horizontale, verticale, diagonale et parfois même dans les deux sens. Toujours est-il que ce n’est pas toujours évident de trouver la solution, même quand l’opération est simple. Voici un exemple pour mieux comprendre.

 

Exemple 1

Trouvez le nombre à placer à la place du point d’interrogation.

 

13

19

31

19

4

9

11

8

7

3

2

?

2

7

18

8

 

Évidemment, il est possible d’utiliser diverses combinaisons de soustraction, d’addition, etc., de manière horizontale, verticale, diagonale ou dans les deux sens à la fois. Ici il s’agit plutôt d’une addition verticale. La première case du haut est la somme des trois en-dessous. La réponse est donc 3.

Parfois il suffit juste de trouver le total de chaque ligne ou colonne. Par exemple, le total de chaque colonne est toujours 45. Vous faites alors un rapide calcul pour trouver la solution.

Pour les opérations en diagonal, vous devez d’abord chercher par où commencer, c’est-à-dire par quelle case.

 

 

La forme du schéma peut être différente, par exemple des cercles. Vous devez prendre en compte les mouvements dans les sections opposées, alternées, dans le sens des aiguilles d’une montre ou encore en sens inverse.

Exemple 2

Dans le schéma ci-dessous, trouvez le nombre à placer à la place du point d’interrogation.

 

14

 

 

Ici les sections opposées contiennent toutes un total de 30. La réponse est 19.

Laisser un commentaire