ALZHEIMER: L’enzyme qui frappe toujours deux fois – The Journal of Neuroscience

Cette enzyme BACE1, connue pour favoriser la formation des plaques toxiques β-amyloïde dans la maladie d’Alzheimer est aussi responsable d’un autre mécanisme jusque-là ignoré. Ces chercheurs du Sanford-Burnham Medical Research Institute (La Jolla, Californie) montrent, dans leur recherche publiée dans l’édition du 15 août du Journal of Neuroscience, que BACE1 est également responsable d’un autre mécanisme qui entraîne, aussi, un déficit cognitif.
Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.