HÔPITAL: Le stéthoscope vecteur d’infections nosocomiales – Mayo Clinic Proceedings

Presqu’aussi contaminé que les mains du médecin, le stéthoscope peut transmettre des bactéries dans les hôpitaux, d’un patient à l’autre, y compris Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM). Or il n’est pas systématiquement désinfecté. Ce sont les conclusions de cette étude d’observation qui constate, après examen de patients eux-mêmes infectés, que la membrane du stéthoscope est bien plus contaminée que différentes zones de la main du médecin. Ces résultats, publiés dans les Actes de la Mayo Clinic, servent de rappel important pour les médecins et autres professionnels de la santé sur les risques potentiels de contamination croisée.
Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.