Redoutés par les amateurs de bains de mer, ces animaux gélatineux possèdent un mucus capable de piéger les nanoparticules qui s’accumulent dans l’eau.
Le Point – Santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.