Les taux de mortalité dans les 90 jours suivant la chirurgie de remplacement de la hanche ont diminué de moitié annonce cette étude de l’Université de Bristol, menée sur plus de 400.000 patients britanniques et publiée dans l’édition du 28 septembre du Lancet. Des conclusions très encourageantes d’autant que l’étude identifie les conditions de réduction du risque.
Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.