Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, s’est rendue ce jour dans la pharmacie d’Isabelle Adenot, Présidente du conseil de l’ordre des pharmaciens, dans le 18ème arrondissement de Paris pour évoquer l’expérimentation prochaine de la vente de médicaments antibiotiques à l’unité.

Concrètement, il s’agit pour le pharmacien de donner, dans des conditions complètement sécurisées, le nombre exact de comprimés prescrits par le médecin, pour éviter que le patient consomme plus d’antibiotiques.

L’expérimentation répond d’abord à des raisons de santé publique : Marisol Touraine a rappelé à cette occasion que nous consommions trop de médicaments en France. Concernant plus spécifiquement les antibiotiques, la surconsommation peut entrainer des effets néfastes pour la santé, comme la résistance aux médicaments.

Marisol Touraine a indiqué que 100 pharmacies participeraient à cette expérimentation d’un an, qui débutera le 1er octobre. Quatre régions sont concernées : l’Ile-de-France, le Limousin, la Lorraine et PACA.

Plus de 100 pharmacies se sont déjà portées volontaires à ce jour ; d’autres peuvent encore le faire, et ce jusqu’à la fin de la semaine prochaine.

Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes – www.sante.gouv.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.