En avion, mieux vaut ne pas retenir… ses pets

Cinq gastro-enterologues danois et britanniques ont publié dans le New Zealand Medical Journal une étude dont le titre donne une consigne claire aux voyageurs : “Flatulences en avion : laissez vous aller !” Un conseil pour ménager ses intestins qui pourrait s’ajouter aux consignes de sécurité de rigueur. Mais pour réduire le “risque social” alors généré, il faudrait certaines mesures de prévention anti-odeurs.

Allodocteurs.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.