Facteur de meilleure image de soi et d’interaction sociale, l’activité physique quotidienne peut améliorer, aussi, la santé mentale. Cette étude néerlandaise publiée dans Clinical Psychological Science, le confirme auprès de 7.000 adolescents. Une conclusion qui peut paraître évidente mais qui suggère que le sport devrait être un véritable outil de prévention des troubles anxieux et du comportement chez l’ado.
Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.