TÉTRAPLÉGIE: Bientôt des robots qui fonctionnent à l’intuition? – Science

Une lésion de la moelle épinière, un AVC ou encore des troubles neuromusculaires qui entraînent une rupture dans la signalisation du cortex moteur peuvent entrainer une paralysie. Mais des neuroprothèses pourront bientôt permettre aux patients paralysés ou amputés, de contrôler « avec finesse » le mouvement d’un membre robotisé connecté ou séparé de leur propre membre. Si de précédentes recherches ont déjà apporté la preuve du concept, cette nouvelle prouesse, réalisée par une équipe de Caltech et présentée dans la revue Science, identifie une population spécifique de neurones qui contrôle l’intention motrice plutôt que la décision, permettant ainsi la production de mouvements plus humains, plus naturels et plus fluides.
Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.