TROUBLES du COMPORTEMENT ALIMENTAIRE: La génétique compte aussi – International Journal of Eating Disorders

S’il est bien établi qu’un large éventail de facteurs peut contribuer au développement de troubles du comportement alimentaire (TCA), cette petite étude menée sur des jumelles mono et dizigotes, montre que chez certaines femmes, des facteurs génétiques peuvent influencer la poursuite de la minceur et accroître la vulnérabilité à la pression sociale d’être mince. Ces résultats d’une équipe de la Michigan State University, publiés dans l’édition de l’International Journal of Eating Disorders ouvrent une nouvelle piste de recherche sur les facteurs déclencheurs de TCA.
Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.