ALZHEIMER: IRM et tests permettent de prédire le risque à 2 ans – Journal of Alzheimer’s Disease

Alors que la maladie d’Alzheimer reste difficile à diagnostiquer, cette petite étude canadienne révèle la visibilité à l’IRM d’un changement spécifique de l’activité cérébrale qui, combiné avec certains troubles de la mémoire détectables par tests, prédit avec une précision de 87,5 % le développement de la maladie d’Alzheimer. Ces conclusions, présentées dans le Journal of Alzheimer’s Disease, apportent les bases très encourageantes d’un diagnostic à 2 ans.

Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.