Près de 7 millions de personnes sont mortes prématurément en 2012 en raison de la pollution de l’air, d’après une étude publiée ce mardi 25 mars par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), soit plus du double des estimations précédentes réalisées en 2008. L’OMS appelle à la mobilisation des Etats pour enrayer le problème.

Science-RFI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.