Santé ” Etat de complet bien être physique, mental et social”
Le droit à la santé pour tous, garanti par l’Etat, figure dans la DDH et dans le préambule de la constitution française.

1/ Données

La santé publique est une discipline récente, qui a succédé à l’hygiène et à la médecine préventive. Elle recouvre l’ensemble des interventions concernant la santé des personnes et collectivités. Son objectif est d’améliorer l’état de santé de la population.
Pour atteindre cet objectifs ambitieux, l’Etat intervient au travers de ses choix politiques dans le domaine de santé en :
*Assurant la sécurité des individus et collectivités
*veillant aux respects des principes d’égalités et de justices
*protégeant la liberté individuelle
*garantissant l’efficacité du fonctionnement du système de santé

Plusieurs organismes concourent à ces actions :
*le Haut Comité de la santé publique est l’instance dont dispose le ministre de la santé pour concevoir et mettre en oeuvre un ensemble cohérent de mesures visant à améliorer l’état de santé des français.
*L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) est un organisme publics chargé des grandes actions de promotion de la santé : communication, information et éducation autour des gds thèmes comme l’alcoolisme, la toxicomanie, le tabagisme, l’hygiène…
*Les Observation régionaux de santé (ORS), dont l’objectif est de déterminer les besoins et réps à apporter dans le domaine de la santé et le secteur médico-social pour chaque région.

il existe des indicateurs de santé receuillis à partir de données statistique des hôpitaux… ces marqueurs de santé évaluent et analysent :
*la mortalités
*la morbidité ( fréquences et répartitions des diverses patho)
*l’espérance de vie
*les comportements à risques (alcool, tabac, drogues…)
*les conditions de vie et de travail
*le niveaux éducatif et culturel
*déroulement des grossesses
*la couverture vaccinale
*la fréquence du recourt aux soins
*la répartitions et densité de l’équipement médical et hospitalier
*les résultats de la politique de santé

2/ Analyse

Inégalités :
-mortalité et espérance de vie
-morbidité et conso des soins
Malgré la protections sociale, la population en situation de précarité et de pauvreté :
*exclue des soins : pb de l’avance des frais et de la charge du ticket modérateur (partie des dépense restant à charge de l’assuré)
*éprouve des difficultés à formuler son pb de santé, à décrire et à localiser la douleur, des symptômes, à comprendre et suivre le traitement.
La progression de l’espérance de vie des français ne doit pas masquer une persistance des inégalités entre :
*homme et femme
*catégories socio-professionnelles
*régions

Maladies à incidence sociale:
Hausse de l’hygiène -> maîtrises de certaines maladies infectieuses (tétanos, poliomyélite,…) voir éradiquées (variole)
Maladie sociale car elles sont liées aux conditions de vie

Crises sanitaires :
depuis les années 80 se succèdent :
*risques sanitaire majeure liés au risque d’extension de certaines infections souvent nouvelles (sida, grippe, …)
*des “pics” à période régulière,augmentation de maladies bactériennes (légionellose..)
*les effets de catastrophes naturelles, de traitements, de produit utilisés, de vaccins, d’aliment ( hépatite B, OGM, …)
*les crises sanitaires (canicule 2003, vache folle, …)

Facteurs explicatifs :
Le coût

Réponses :
Prévention :

Pour OMS la prévention correspond à l’ensemble des actions qui tendent à promouvoir la santé individuelle et collective.
Le domaine sanitaire et sociale lutte contre les facteurs exogène et attitudes des comportements individuels.
Il y a 3 niveaux de préventions :
*Primaire : empêcher l’apparition des maladies ou accidents
*Secondaire : dépister et à lutter contre les premiers symptômes
*Tertiaire : surveiller et limiter les séquelles et les rechutes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.