C’est ce que suggère cette étude qui a regardé le rôle du réseau social dans le cadre d’un programme de perte de poids pour les personnes obèses et en surpoids et qui conclut à …une perte de poids de 0,5% tous les 10 tweets ! L’étude menée par des chercheurs de l’Université de Caroline du Sud et du Nord, publiée dans l’édition du 11 janvier de la revue Translational Behavioral Medicine, met en avant l’intérêt du réseautage social et du partage d’expérience dans l’entreprise difficile d’une perte de poids.
Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.