Le métier d’infirmier décrypté

La formation d’infirmier attire de plus en plus de jeunes étudiants. Et pour cause puisque le métier d’infirmier couvre de nombreuses fonctions, offre de belles perspectives d’avenir et d’évolution possible, et permet de travailler dans un cadre médical très valorisant. Avec des aides-soignants sous sa responsabilité, l’infirmier va assurer un rôle qui peut être à la fois préventif, curatif ou palliatif. D’où la grande importance de cette fonction dans le milieu médical, notamment dans le milieu hospitalier. Aujourd’hui, on recense environ 520.000 infirmiers sur le territoire français, dont les trois quarts travaillent dans un milieu hospitalier ou assimilé.

L’infirmier ne prodigue pas seulement des soins, il a aussi une responsabilité sur prescription médicale et un rôle propre. C’est la prescription médicale qui va lier l’infirmier avec le médecin. Mais l’infirmier va poser un diagnostic infirmier et suivre le traitement pour s’assurer de son bon déroulement sur le patient. C’est aussi lui qui va organiser les soins.

Les lieux dans lesquels l’infirmier peut travailler sont nombreux : hôpitaux, maisons de retraite, centre de réadaptation, centre de santé scolaire, centre de santé du travail… Après avoir exercé au sein de l’un de ces établissements, l’infirmier pourra également exercer comme libéral, ce qui le rendra plus autonome et meilleur gestionnaire de ses horaires.

Les filières pour devenir infirmier spécialisé sont au nombre de trois : infirmier de bloc opératoire, infirmier anesthésiste ou puéricultrice. Les trois filières donnent droit au titre d’infirmier diplômé de l’Etat. La durée de chaque filière et les conditions d’obtention dépendent de chacune d’entre elles. Avec l’expérience nécessaire et une nouvelle formation, l’infirmier pourra même évoluer vers un poste  de cadre de la santé, cadre supérieur de la santé ou encore directeur de soins.

Il s’agit donc d’un métier très complet, et qui peut plaire sur de nombreux plans. Les perspectives d’évolution sont elles aussi un atout pour suivre une formation d’infirmier. S’il faut être motivé par un métier pas toujours facile sur le plan de la gestion du temps ou sur le plan émotionnel, il est certain que les très nombreuses facettes du métier pourront vous convaincre de passer le concours pour devenir infirmier.

image_1

En savoir plus sur le métier d’infirmier ? Retrouvez nous sur le forum Destination Ifsi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.