Analogies et syllogismes

Analogies verbales

Ici, le sens et le type de mot ont de l’importance. Il faut savoir distinguer s’il s’agit de verbe, de mot savant, d’adverbe, d’adjectif, de synonyme, d’antonyme, etc.).

 

Exemple 1

HAUT : GRAND :: PARTIR : _ _ _ _ _

On peut observer que les deux premiers mots sont des synonymes. Il suffit de trouver le synonyme de « PARTIR ». On constate également que le nombre de lettres du synonyme de « PARTIR » est indiqué par le nombre de tirets. La réponse est « ALLER ».

 

Exemple 2

….. est à nombreux, ce que voyager est à …

1. échec/succès

2. beaucoup/promener

3. hiver/été

4. crier/chuchoter

Ici, il suffit de trouver les synonymes des mots nombreux et voyager. La réponse est 2, beaucoup/promener.

 

Analogies graphiques

Pour les analogies graphiques, il est important de bien analyser les transformations des deux premières figures pour ensuite les appliquer à la figure suivante. Les transformations peuvent être l’ordre, l’orientation, la couleur.

Retravaillez le cours sur les suites graphiques, cela vous aidera !

 

Syllogismes et apparentés

On obtient une conclusion à partir de deux propositions avérées. Cette conclusion peut servir pour un autre syllogisme. Même s’il paraît relativement simple, il présente parfois des difficultés.

Exemple

Aucune infirmière n’est venue

Marie est venue

Que peut-on conclure ? Marie n’est pas infirmière.

 

 16

 

[section title=”Attention aux pièges !”][/section]

On doit aussi s’assurer de bien prendre en compte les mots pouvant exclure ou inclure (même partiellement). Exemples : certains, quelques-uns, plusieurs, aucun…

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.